Menu

Between the Lines


Dans un monde où certains ne voient que du noir et du blanc, l’univers visuel et sonore que nous créons incite à regarder au-delà des clichés, à percevoir les nuances et à réfléchir aux apparences.

Dès l’entrée dans l’espace qui nous accueille et auquel nous nous adaptons, l’installation des œuvres plastiques prépare le public à l’expérience qu’il va vivre lors du spectacle. Un cube métallique, des boîtes en carton et des lignes élastiques dessinent l’espace. Les mouvements et les corps déforment et déplacent ce qui était installé. Des projections d’images donnent de la couleur aux formes et aux lignes, enrichissent l’espace des artistes, stimulent leur imaginaire. Ils s’appuient sur cet univers insolite et multiple pour raconter, dans l’instant, leurs histoires, avec les mots, le chant, la danse. L’art et la chorégraphie cherchent à créer une parfaite symbiose.

"A l’heure où la cohabitation des communautés et des cultures dans la métropole bruxelloise soulève autant de questions, nous avons été interpellés par la fusion artistique opérée par le chorégraphe Harold George. Déjà à l’œuvre dans ses précédents spectacles, l’interculturalité présente dans Between the Lines ouvre des perspectives éclairantes pour notre proche avenir."
Manuel Dias, Fréquence Vénerie


Choreographie Harold George, Scenographie Gaël Ravedovitz