Menu

Projets


  • Making Men

    Un débat, un film, un spectacle de danse
    Le film et le spectacle abordent le thème de la masculinité à travers une série de tableaux chorégraphiques qui évoquent différentes étapes que traverse un groupe d’hommes dans son développement identitaire.

    Lire la suite...
  • Femmes, tout simplement

    Amorcée par la chanteuse et danseuse ivoirienne Dobet Gnahoré cette chorégraphie est née de l’envie de replacer les femmes au-devant de la scène. Elle est actuellement développée en collaboration avec Dunia Dance Theatre.

    Lire la suite...
  • Shadows/Push Pull

    Une pièce sur le thème de l’immigration en deux parties. La première “Shadows” se concentre sur le monde de l’enfance, un univers d’insouciance qui contraste les rêves des jeunes candidats à l’immigration avec la réalité. La deuxième partie “Push Pull” se focalise sur l’expérience de l’émigré qui arrive chez l’Autre.

    Lire la suite...
  • Baobab Shadows

    Un conteur africain au pied d’un arbre raconte des histoires qui nous font réfléchir à l’amour et l’oubli. Ce travail associe des éléments divers: la peinture/vidéo (projeté live sur toute la scène) en interaction avec les acteurs et danseurs, le conte, le chant, le cirque (un couple de circassiens sur corde) et la danse afro-contemporaine avec percussions.

    Lire la suite...
  • Between the Lines

    Dans un monde où certains ne voient que du noir et du blanc, l’univers visuel et sonore que nous créons incite à regarder au-delà des clichés, à percevoir les nuances et à réfléchir aux apparences.

    Lire la suite...

A propos


Dunia Dance s’engage dans un processus de création qui vise à intégrer une esthétique d’inspiration africaine et la danse-théâtre contemporaine. Le travail chorégraphique résulte d’une exploration de la rencontre entre la culture occidentale, des cultures africaines, le théâtre, la peinture, le cirque et d'autres disciplines artistiques.

Créée par le chorégraphe sierra léonais Harold George, Dunia Dance Theatre est basée à Bruxelles depuis 2001 et présente une vision qui émane de l’expérience de la culture noire et africaine; elle situe dans une approche contemporaine de la création chorégraphique. Le théâtre et la voix sont mêlés à un style alliant danses africaine, contemporaine aux arts plastiques et autres disciplines artistiques. Le résultat évite des formules toutes faites et cherche à toucher les émotions à travers une esthétique transculturelle issue d’une expérience de diaspora.


"George is one of those rare artists who successfully combines, beauty, power, technique and expressiveness(…). Harold George can conjure up a wonderful performance with a small group of dancers."
Luisa Moffet, The Bulletin, Brussels

"A l’heure où la cohabitation des communautés et des cultures dans la métropole bruxelloise soulève autant de questions, nous avons été interpellés par la fusion artistique opérée par le chorégraphe Harold George. Déjà à l’œuvre dans ses précédents spectacles, l’inter-culturalité présente dans Between the Lines ouvre des perspectives éclairantes pour notre proche avenir."
Manuel Dias, Fréquence Vénerie

"Where The Accused took things further than Naimbana’s previous show, The Man Who Committed Thought, a remarkable solo piece, was that it involved three very expressive dancers. They added an important symbolic layering to the various monologues. Gestures and words combined to create emotional resonances that each element on its own would have found difficult to achieve."
Pervaiz Khan

“Harold George of Sierra Leone captivated with Emotions of Africa... a marvelous figure in his own work, richly evocative of Africa.”
Ann Holmes (Houston Chronicle)

“Yoko a été acclamé par le public belge… Yoko, ballet sans limites de genre, où la chorégraphie se mêlent d’autres  registres (comédie, cirque…) est à l’image de l’Afrique où les frontières entre poésie, musique et contes ne sont pas rigides. L’histoire politique récente de l’Afrique s’y exprime au travers de la danse de la musique, de la poésie et du chant.”
Karine Ancellin Saleck, Le Nouvel Afrique Asie

"A bewitching mix of ancient and modern."
Luisa Moffet, The Bulletin

"Emotions of Africa,…for many in the audience…was the highlight of the evening. Performers…entered the stage to dance and sing, accompanied by the strains of live African drumming…This lively work showed off the immense talents of the 3 dancers, their bodies convulsing to the beat and at times creating music by dancing and leaping while hold authentic African percussion objects."
Philip Maynard, Public News Magazine, Houston 1997

"Choreographer Harold George of Sierra Leone captivated with Emotions of Africa…George was a marvellous figure in his own work, richly evocative of Africa"
Anne Homes, Houston Chronicle, 1997

"…the sensual and kinetically exciting mythic tale, Mammy Wata, danced with amazing physical grace and power…"
Artlies Magazine, 1998

“George marries the choreographic techniques of his homeland and the West. This results in convulsive breathless spectacles.”
The Bulletin, Hot Tickets 2003

 

Contact


Dunia Dance Theatre asbl

Rue de l'Escadron, 29
B-1040 Brussels, Belgium

T +32 2 736 93 25
M +32 496 96 61 59

 

 


website by antoine panier - mijim.com

 

Presse


Shadows / Push Pull

Octobre & novembre 2014

pdfCommuniqué de presse

Photos HD

   
BaobabShadows-01 thmb Shadows
HD 4096 x 2731 px
   
BaobabShadows-02 thmb Shadows
HD 4096 x 2731 px
   
PushPull-01 thmb Push Pull
HD 4807 x 2875 px
© Antoine Panier
   

Logo Dunia Dance

   
DuniaDance-Logo thmb Dunia Dance logo
EPS format
PNG format
   

Video trailer 

shadows Video Trailer